Comment corriger un strabisme chez l’adulte ?

Vous cherchez des informations sur le strabisme de l’adulte ? À travers cet article, nous allons répondre aux questions que vous pouvez vous poser. 

Qu’est-ce que le strabisme ?

Pour commencer, nous allons vous expliquer de quoi il est question avec cette pathologie qui touche votre vision. Même si aujourd’hui, nous évoquons le strabisme de l’adulte, cela peut également concerner les enfants. Avec le strabisme, les yeux ne regardent pas dans la même direction. Les yeux louchent. Il peut y avoir des strabismes plus ou moins importants. Il existe également plusieurs formes de strabismes. Vous pouvez donc être concerné par un strabisme

  • ésotropique : l’œil va regarder vers l’intérieur (c’est le strabisme convergent)
  • exotropiquee : l’œil va regarder vers l’extérieur (c’est le strabisme divergent)
  • hypertropique : l’œil va regarder vers le haut (c’est le strabisme vertical)
  • hypotropique : l’œil va regarder vers le bas (c’est le strabisme vertical)

Le strabisme adulte peut être une décompensation d’un strabisme congénital de l’enfance. Dans ce cas, le signe qui amène un adulte à consulter est souvent la vision double. Cela s’appelle une diplopie. Un strabisme adulte peut aussi survenir à cause de la paralysie du nerf. L’origine peut être multiple. Il convient donc de toujours consulter en cas de problème de vision.

Quel traitement pour le strabisme acquis de l’adulte ?

Vous avez l’impression de loucher ? Vous voyez double ? Avant tout, prenez rendez-vous avec un ophtalmo au plus vite, pour que le diagnostic soit posé. Nous vous l’avons dit, la cause peut être multiple et certaines requièrent une prise en charge urgente. Quoi qu’il en soit, le traitement adulte diffère de celui de l’enfant. Si les enfants portent souvent des caches oculaires, l’occlusion est rarement retenue chez un adulte. 

En fonction du diagnostic posé avec les examens que vous aurez réalisés, vous pouvez être amené à porter un prisme oculaire. En réalité, il s’agit d’une correction spécifique posée sur vos lunettes, qui va avoir un angle spécifique pour dévier la lumière entrant dans l’œil. Parfois, le prisme est directement intégré dans le verre. Il sera alors un peu plus épais à l’endroit où se trouve le prisme. Dans tous les cas, l’angle est calculé par l’ophtalmologie. Le traitement peut aussi se faire avec le port de lentilles spécifiques. 

Maintenant, le traitement le plus courant chez l’adulte reste la chirurgie. L’intervention va consister à agir au niveau des muscles oculaires. Là encore, l’acte réalisé va dépendre de votre strabisme et de son origine. Ainsi, l’opération peut consister à renforcer les muscles ou à l’inverse les rendre plus faibles, dans le but de recentrer votre vision. Cela se fait en ambulatoire, autrement dit, vous entrez le matin pour vous faire opérer et le soir, vous rentrez chez vous, une fois que les effets de l’anesthésie générale se soient dissipés. L’acte dure environ une demi-heure. Suite à cela, vous serez en arrêt de travail durant une semaine. Vous devrez également arrêter le sport durant un mois, tout en suivant un traitement local pour réduire l’inflammation. 

strabisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *